L’autoconsommation : la nouvelle tendance actuelle

L’autoconsommation est un concept qui consiste à produire ses propres besoins électriques grâce à l’utilisation de ressources renouvelables. Actuellement, de nombreux Français souhaitent se lancer dans cette production d’électricité. De plus, l’accessibilité de l’énergie renouvelable se présente aujourd’hui comme un coup de pouce pour favoriser l’indépendance énergétique.

 

L’autoconsommation : c’est quoi ?

 

L’autoconsommation a connu un réel engouement auprès des particuliers comme des professionnels depuis un certain temps déjà. C’est un phénomène qui est de plus en plus répandu qu’il est impossible de l’ignorer. Pour ne pas se perdre dans cette pratique, il est important de comprendre les points essentiels sur le sujet. Le fait d’être auto consommateur consiste à produire sa propre électricité en utilisant des sources d’énergies renouvelable. Cela peut se faire par le biais d’équipements spécifiques comme le panneau solaire, l’aérogénérateur, etc.

 

Pour le cas des fournisseurs d’énergie, ils produisent de l’électricité avec une perspective de le revendre. Au contraire, l’autoconsommation est le fait de produire de l’électricité dans le but de le consommer directement.

 

Cette pratique est devenue légale depuis quelques années déjà. Une ordonnance qui a été publiée dans le Journal Officiel stipule que quiconque peut entamer la production de sa propre électricité. Elle favorise même le développement des énergies renouvelables. Ce texte vise aussi à faciliter les démarches relatives aux recherches sur la transition énergétique. Tout ceci est fait dans le but de recourir à une énergie efficace et durable.

 

Les principaux atouts de cette pratique

 

Certes, l’achat de tous les équipements nécessaires pour produire l’électricité est un réel investissement parce que les dispositifs de récupération d’énergie sont vraiment onéreux. A titre d’exemple, le prix des panneaux solaires photovoltaïque n’est pas offert pour tout le monde.

Lire aussi :   10 conseils de bricolage d'un bricoleur professionnel

 

Toutefois, le fait de devenir le producteur de ses besoins électriques représente de nombreux avantages. C’est d’abord un moyen efficace pour lutter contre la hausse incessante des factures d’électricité. En couvrant vous-même votre consommation énergétique, par le biais de l’utilisation des énergies renouvelables, vous n’allez plus subir les hausses futures.

 

L’autoconsommation est aussi un concept qui permet de valoriser un bien immobilier. La performance énergétique est un critère très important pour donner de la valeur à une maison. En cas de revente de celle-ci, les acquéreurs vont beaucoup estimer le diagnostic énergétique. Un bâtiment se vendra donc plus cher s’il présente un confort énergétique. Aussi, il ne faut pas oublier que l’utilisation des énergies renouvelables est avantageuse pour l’environnement. Cela n’impacte pas trop la planète parce que les gaz à effet de serre sont fortement réduits.

 

L’autoconsommation pose quelques inconvénients

 

En étant auto consommateur, vous devenez le producteur des consommations électriques dont vous avez besoin. Toutefois, il y a toujours un risque que vous n’arrivez pas à couvrir vos besoins électriques. Dans ce cas, vous serez dans l’obligation de souscrire chez un fournisseur d’énergie pour combler les restes manquants.

 

Un des plus grands inconvénients de l’autoconsommation figure également dans la tarification. Les textes qui régissent cette activité sont encore très flous en France. Même si l’ordonnance du 27 juillet 2016 a encouragé le développement des énergies renouvelables. Il n’a mentionné à aucun moment les différentes taxes liées à l’utilisation de celles-ci. Au contraire, la pratique de ce genre d’activité entraîne même des coûts de taxation supplémentaires.

Lire aussi :   L'énergie éolienne : une source d'énergie durable

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.